Compresseur Honsell 48A

Le compresseur Honsell 48A est idéal pour les aérographes professionnels exigeants. Plus
Prix TTC Info frais.
Réf. 8-32701
Cet article n'est pas en stock.
Alerte disponibilité
Dont eco-contribution 1,60€ TTC

Le compresseur Honsell 48A est idéal pour les aérographes professionnels exigeants. En mode normal, le compresseur s’arrête automatiquement lorsque la pression atteint 4 bars. Dès que le pistolet aérographe est à nouveau actionné ou que la pression retombe sous les 3 bars, le compresseur se réenclenche automatiquement. En mode turbo, la pression maximale est de 6 bars et le compresseur ne s’arrête plus lorsque ce niveau est atteint. Ce mode est parfait pour travailler avec une pression constante et avec 2 pistolets aérographes simultanément.

Caractéristiques

  • Dimensions 41 x 24 x 36,5 cm.8,8 kg.
  • Forte capacité d’aspiration : 70-78 l/min.
  • viitesse : 1 450-1 700 tr/min.
  • Moteur : 100/110/220 V - 60 Hz.
  • Réservoir 4 l.
  • Niveau sonore : très silencieux, env. 47 dB.
  • Régulateur de pression.
  • Protection thermique en cas de surchauffe.
  • 4 pieds antidérapants.

Le Compresseur Honsell 48A est très performant avec mode turbo pour une utilisation professionnelle.

Prix à l’unité.

Produits à la page 536 du catalogue général.
Les stocks indiqués sont ceux du site Internet et ne correspondent pas aux stocks de vos magasins Le Géant des Beaux-Arts.
Donnez votre avis sur le produit
Glenn
Bon compresseur, utilisé convenablement avec une pression correcte il ne se fatigue pas et permet de travailler sur réserve de la cuve, il est à priori possible de travailler sur le mode 2 "turbo" avec deux aérographe, ce que je n'ai personnellement jamais eu besoin de faire.

Décibels plutôt bas en comparaison de ses concurrents étant donné qu'il possède 4 parties haut-moteurs avec ailettes de refroidissement, donc je suppose 4 pistons de compression là ou d'autres models bas de gamme n'en on qu'1 sans cuve, ce qui le rend plus rapide, donc moins bruyant sur la durée également.

Les pistons sont des moteurs à sec donc pas de bain d'huile, ceci dit, il faut respecter le materiel et ne pas surchauffer les cylindres par usage des moteurs excessif, sans pause à pression élevé sur la journée entière. (C'est valable pour tous les moteurs)...

En cherchant un peu, on trouve ici ou ailleurs les embouts, attaches clip rapides d'aérographe:
https://www.geant-beaux-arts.fr/adaptateur-a-raccord-rapide-au-compresseur.html

Et également embouts (1/8 mâle sur 1/4 femelle) pour les attaches rapides à billes 1/4 types soufflette d'atelier etc, a fixer sur le tuyau 1/8 de l'aérographe sans avoir a en changer...
https://www.geant-beaux-arts.fr/adaptateur-pour-aerographe.html
( <- Prix records sur parole )


Il existe aussi des multi-sorties à fixer sur les compresseurs en 1/8 pour brancher plusieurs tuyaux et aérographe.

Il y a une vis de purge sous la cuve, qui peut également être bouchée avec le doigt à l'occasion en faisant monter un peu de pression, au lâché cela permet d'évacuer le restant d'humidité qui se condense , (la machine essore l'eau dans l'air), ou le produit anti rouille en spray que je met de temps à autre avant un rangement prolongé.

Les 4 grosses vis sur les côtés du moteurs sont remplies d'une matière dure poreuse faisant office de filtre à air.

Il y a une purge rapide à tirer sur le côté pour vider en urgence.

Une cartouche capturant l'eau condensée est située à la sortie du compresseur, permettant de capturer l'eau pressurisé avant le tuyau et ne pas l'avoir en crachins à la sortie d'air de l'aérographe sur la surface peinte.

Voilà je pense avoir tout dit :)